- Jawhara-Soft Forums - Jawhara-Soft Forums


  (Jawhara-Soft) > > >








 
2011-07-31, 23:17 : 1
BOYKA

Le printemps arabe intresse-t-il encore Washington ?





Le printemps arabe intresse-t-il encore Washington ?





A lore de la rvolution tunisienne qui a totalement boulevers le paysage politique dans le monde arabe, voire africain et mondial, les manifestations de Madrid en sont le meilleur exemple. Les Amricains, Obama en premier, se sont bien flicits de ce changement et de ce vent de libert qui commence souffler sur un monde qui a toujours t la traine du monde libre et mancip.

Cette rvolution a surpris tout le monde, tous les analystes politiques, mme les plus avertis et les plus prvenants. Nous tions loin de penser que le pouvoir du dictateur Ben Ali tomberait aussi facilement, sous les protestations et le mouvement dferlant dune population exaspre et profondment humilie par les agissements dvergonds des Ben Ali et des Trabelsi.

Ce vent de rvolte ne tarda pas souffler sur le pays du Nil ; un pays tellement stratgique que les Amricains eurent vite fait de circonscrire cette houle contestataire et de la canaliser en optant pour les militaires qui se sont vite accapars le pouvoir. Suivront les mouvements populaires au Ymen, en Libye, au Bahren, timidement au Maroc et plus tard en Syrie, chaque population et chaque pays vivant lexprience, parfois sanguinaire, de la libert et de la dmocratie.




Cette situation aussi insolite quincroyable que vit la nation arabe intressera les mdias trangers plus dun titre. Les mdias amricains en premier, dont les couvertures seront consacres ces vnements et leur dveloppement durant une bonne priode, avant que les esprits ne se calment pour se tourner vers dautres sujets brlants.

Étourdi par tant de changements, le monde sen dtournera petit petit, Washington en particulier qui naura dyeux que pour lEgypte quelle tient garder sous sa coupe, allant jusqu proposer discrtement et diplomatiquement, et cela bien avant le 25 janvier, le dpart de Hosni Moubarak, lalli inconditionnel des Amricains et de lentit sioniste. Un dsintressement qui se confirmera lors des vnements actuels en Syrie, cet autre pays tout aussi stratgique, vu sa proximit de lEtat sioniste, et sur lequel on continue fermer lil malgr le nombre sans cesse croissant de victimes et o le nombre de morts avoisine les 1500.

Dautre part, et paralllement aux vnements houleux en Egypte, la rvolution libyenne est entre en scne, mais sous un angle totalement diffrent. Le leader Mouammar Kadhafi, ne prenant pas les choses aussi facilement, alla mater linsurrection jusqu Benghazi, le fief des insurgs. Et neut t lintervention des Franais, la situation aurait srement tourn en faveur du Guide. Autre preuve donc du dsintressement des Etats-Unis de ces changements dans le monde arabe, car Washington na fait que suivre le courant de la communaut internationale, entendez par l ses allis franais et britanniques.

Et bien que ces rvolutions cherchaient, dune manire ou dune autre et diffrents degrs, le soutien de lOccident, peut-tre celui des USA en premier, puissance unique sur Terre ou presque, il nen fut rien : cest mi-voix que Washington dnonait ses allis arabes dhier, les dictateurs dchus, pour exprimer son soutien la volont des peuples.

Reflet de ce dsintressement de toute lAmrique quelque chose prs, les dpches qui arrivent, par exemple, aux grands tirages new-yorkais sur les sanglants vnements en Syrie depuis le Liban !!!

Que reste-t-il donc pour Washington comme sujet dintrt pour ce monde arabe en bullition ? Juste des espaces stratgiques sauvegarder, la Tunisie tant loin dtre un lment clef dans la politique amricaine et sa stratgie rgionale et internationale, cest surtout lEgypte, et une moindre chelle le Ymen, qui retiennent son attention, le risque de voir lextrmisme religieux et la nbuleuse dAl-Qada simplanter dans ces contres tant grand.


webdo


 






« | »



20:14.


Powered by vBulletin®
Copyright ©2000 - 2016, Jelsoft Enterprises Ltd
2010-2016