منتديات جوهرة سوفت - Jawhara-Soft Forums منتديات جوهرة سوفت - Jawhara-Soft Forums


العودة   منتدى التعليم التونسي (Jawhara-Soft) > التعليم و الثقافة > التكنولوجيا والاقتصاد - ثقافة عامة

الملاحظات

التكنولوجيا والاقتصاد - ثقافة عامة يشمل جميع المواضيع العلمية والمتعلقة بالتكنولوجيا والإقتصاد والقانون

محرك بحث المنتدى بدعم من قوقل





إضافة رد
 
أدوات الموضوع انواع عرض الموضوع
قديم 2011-09-10, 21:46 رقم المشاركة : 1
معلومات العضو
BOYKA
حبيب المنتدى

إحصائية العضو





BOYKA has a reputation beyond reputeBOYKA has a reputation beyond reputeBOYKA has a reputation beyond reputeBOYKA has a reputation beyond reputeBOYKA has a reputation beyond reputeBOYKA has a reputation beyond reputeBOYKA has a reputation beyond reputeBOYKA has a reputation beyond reputeBOYKA has a reputation beyond reputeBOYKA has a reputation beyond reputeBOYKA has a reputation beyond repute

BOYKA غير متواجد حالياً


Icon4 Etats-Unis : l'IP est-elle suffisante pour prouver un téléchargement illégal ?



مرحبا بكل زوّار و أعضاء منتديات
جوهرة سوفت
أهلا و سهلا بكم في قسم مستجدات عالم الكمبيوتر

أخبار حصرية




Etats-Unis : l'IP est-elle suffisante pour prouver un téléchargement illégal ?




Dans une affaire de téléchargement illégal, l'avocat d'une société spécialisée dans la lutte contre le piratage vient de demander à vérifier de quel poste provenait exactement le téléchargement en question. Du coup, aux Etats-Unis, les spécialistes se posent la question de la force probante de l'adresse IP afin d'identifier un internaute soupçonné d'avoir téléchargé illégalement un contenu.

Par principe, l'adresse IP n'identifie pas un internaute mais un poste. Il est donc difficile d'affirmer juridiquement qu'un utilisateur est bien l'auteur d'un téléchargement. La situation est d'autant plus complexe lorsqu'un foyer possède un abonnement et que plusieurs personnes utilisent le même ordinateur.

Brett Gibbs, l'avocat de Steele Hansmeier (société spécialisée dans « l'éradication du piratage numérique » selon son propre site) vient de demander à une Cour fédérale de Californie de lui permettre de recueillir certaines informations précises. L'avocat cherche en effet à savoir si d'autres personnes ont eu accès au réseau de cet internaute. Si cette hypothèse est avérée, cela signifie que l'internaute accusé pourrait ne pas être l'auteur du téléchargement illégal…

Comme le souligne Ars Technica, le juge Grewal a semblé étonné de la demande de l'avocat d'obtenir de plus amples informations sur cet internaute. En effet, l'avocat souhaiterait savoir combien d'appareils différents ont été en mesure de se connecter sur le réseau de la personne visée. Le juge et l'avocat sont donc restés perplexes car aucun des deux n'a une idée du nombre d'appareils ainsi que des identités de leurs utilisateurs.

En France, l'Hadopi sanctionne non pas le téléchargement mais le défaut de sécurisation d'une ligne Internet. Concrètement, cela signifie que l'auteur d'un téléchargement peut-être reconnu coupable d'avoir fait preuve de négligence caractérisée. De même, l'Hadopi impose une gestion en bon père de famille de l'utilisation de la connexion. Enfin à la différence des Etats-Unis, en France, la haute autorité vise le titulaire de la ligne Internet. Ce dernier est donc a priori le seul à devoir répondre lors de l'envoi des avertissements successifs.





clubic





  رد مع اقتباس


إضافة رد




أدوات الموضوع
انواع عرض الموضوع

تعليمات المشاركة
لا تستطيع إضافة مواضيع جديدة
لا تستطيع الرد على المواضيع
لا تستطيع إرفاق ملفات
لا تستطيع تعديل مشاركاتك

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة

الانتقال السريع

الساعة الآن 13:33.


Powered by vBulletin®
Copyright ©2000 - 2016, Jelsoft Enterprises Ltd
جميع الحقوق محفوظة 2010-2016 ©  منتديات جوهرة سوفت